Quel vélo d’appartement choisir ?

Quel vélo d’appartement choisir ?

Vous aimez vous mettre au sport, mais n’a pas le temps de vous abonner dans une salle de sport ou de pratiquer des activités en plein air. Heureusement pour vous, il existe de nombreux matériels de sport que l’on peut utiliser chez soi, dont le vélo d’appartement. Mieux encore, il existe différents types et modèles d’équipement adaptés au profil de chaque utilisateur.

Les différents types de vélo

Commencez par choisir le type de vélo qui vous convient : vélo droit ou classique, vélo assis ou semi-allongé et vélo de biking.

Le vélo classique

On fait du vélo en position debout en tenant le torse droit et la tête haut. D’où l’appellation « vélo droit ». Mais vous pouvez tout à fait alterner la position assise et debout grâce à la selle. Cette possibilité vous permet de varier les exercices. Par ailleurs, ce type de vélo peut être pliable pour être très peu encombrant lorsque vous le rangez.

Le vélo assis

Appelé également vélo semi-allongé, ce matériel est plutôt confortable. Vous gardez une position assise et profitez d’une selle et d’un dossier rembourrés. Ce type de vélo est idéal pour bien maintenir le dos, recommandé pour les personnes âgées ou qui souffrent de mal de dos. Il est également parfait pour les personnes à mobilité réduite, car est très facile d’accès.

Le vélo de biking

Pour les sportifs, il n’y a pas mieux que ce vélo destiné à des entraînements dynamiques et intensifs. Il est livré avec un guide spécifique pour vous aider à adapter l’exercice à votre niveau et votre évolution.

Les autres critères à considérer lors de l’achat

Quel que soit le type de vélo que vous choisissez, il y a bien d’autres caractéristiques à considérer.

Le confort d’utilisation

Vous allez utiliser votre vélo à raison de 30 à 45 minutes par séance, et ce 3 à 4 fois par semaine. Autant choisir un modèle qui garantit votre confort. Cela dépend de votre profil de cycliste. Une selle moelleuse ou en gel est parfaite pour les débutants et novices tandis qu’une selle plus ferme est conseillée pour les grands sportifs.

Puis, tous les vélos n’offrent pas la même posture. Elle est généralement définie par la hauteur de la selle et du guidon. Choisissez un modèle qui vous permet de garder le dos bien droit. Le mieux est de vous tourner vers un modèle réglable pour qu’il convienne à toute la famille. Les réglages peuvent concerner non seulement la hauteur de la selle et du guidon, mais également la profondeur et l’inclinaison.

Enfin, vous devez vérifier la fluidité de pédalage. Il doit être défini avec justesse pour ne pas vous épuiser, mais tout en offrant assez de résistance pour bien vous dépenser. Cela dépend de la roue d’inertie. Plus il est lourd, plus le pédalage est agréable. En effet, cette roue est en mesure d’amortir les accélérations et les freinages.

Les programmes disponibles

Bien d’autres composants de l’appareil définissent la qualité de l’entraînement. Vérifiez la console de l’équipement et le nombre d’indicateurs qu’elle embarque : vitesse, durée, rythme cardiaque, distance parcourue et calories brûlées, entre autres.

Ensuite, renseignez-vous sur la connectivité de l’appareil, que ce soit par Wifi ou par Bluetooth. Dans le premier cas, vous pouvez suivre des programmes sur Internet pour vos entraînements. Dans le second cas, vous pouvez vous exercer tout en écoutant de la musique ou en regardant des vidéo. Certains vélos sont compatibles avec des applications d’entraînement internationales.

Les programmes intégrés varient d’un modèle de vélo à un autre. Le nombre de programmes et de niveaux proposés atteste la qualité de l’équipement. Puis, à chaque entraînement, il suffit de sélectionner le programme que vous souhaitez et de le suivre jusqu’à la fin de la séance. En général, un entraînement comprend un échauffement, une phase effort et un exercice final pour diminuer progressivement l’effort.

L’alimentation

Les vélos d’appartement n’ont pas le même mode d’alimentation. D’abord, il y a les vélos qui fonctionnent à piles. Ils sont généralement dotés d’une résistance mécanique et d’une molette pour régler le niveau de résistance.

Puis, il y a des vélos électriques qui fonctionnent avec une résistance magnétique. Vous pouvez régler le niveau de résistance commodément via la console. De manière générale, ce type de vélo bénéficie de la meilleure connectivité.

Enfin, il y a les modèles auto-alimentés qui s’alimentent grâce aux mouvements de pédalage. Mais, ils embarquent tout de même un branchement électrique pour pouvoir les charger lorsque vous n’utilisez pas l’appareil.